Activités

Les activités de l'AEDA sont multiples, mais elles reposent sur une idée commune : contribuer au développement et à la meilleure connaissance du droit de l'alimentation, considéré comme une matière spécifique du droit général.

Des groupes de travail aux congrès en passant par les séminaires et les réunions d'information, toutes les activités de l'AEDA visent à concrétiser ces objectifs. Les groupes de travail ad hoc réunissent occasionnellement des membres de l'Association qui souhaitent se pencher ensemble sur des sujets spécifiques tels que les relations entre les denrées alimentaires et les produits pharmaceutiques, les droits de  propriété industrielle et commerciale, etc.

L'AEDA requiert également une part de travail limitée. A cet égard, un exemple récent a été donné par l'élaboration d'un document relatif à l'interprétation du non moins récent règlement européen sur les allégations nutritionnelles et de santé.

Il convient toutefois de reconnaître que la réputation de l'AEDA a principalement été forgée par ses grands congrès internationaux. Le plus souvent, ces congrès sont préparés sous l'égide d'une section nationale qui prend en charge l'organisation matérielle. Quant au thème, aux sujets abordés et aux interlocuteurs, les décisions reviennent au Conseil et au Comité organisationnel créé par ce dernier en guise d'entité de soutien.

Les congrès sont organisés dans la langue de travail principale de l'Association, à savoir l'anglais. En fonction du nombre et des exigences des participants, le français, l'allemand, l'espagnol ou l'italien prennent part au débat. Grâce à leur niveau de qualité élevé et au succès qu'ils rencontrent à chaque reprise, les congrès ont largement contribué à la réputation que s'est bâtie l'Association au sein des cercles initiés.

last update: October 2015